Forum d'Airsoft de Haute Savoie
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bivouac/Camo/OUTDOOR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hrolf
Vice Président
Vice Président
avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 53

MessageSujet: Masques airsoft   Mar 3 Nov - 18:23

Hello les Baroudeurs :
une cht'ite info en passant que je vous partage : gros choix de masques d'airsoft bien déjantés ou plus classiques sur Amazon.fr
Voila, voila.....y en a un qui attend son boudin-purée !


(chtit exemple en passant....)

_________________
UNE HEURE DE GLOIRE BIEN REMPLIE VAUT LARGEMENT UNE ETERNITE ANONYME !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROCCO
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 42
Localisation : excenevex

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Mar 3 Nov - 19:09

Merci pour l info!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hrolf
Vice Président
Vice Président
avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 53

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Lun 25 Jan - 22:36


_________________
UNE HEURE DE GLOIRE BIEN REMPLIE VAUT LARGEMENT UNE ETERNITE ANONYME !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scipion
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 17
Localisation : Excenvex

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Sam 30 Jan - 14:08

Sa va, il n'ont pas l'air trop voyant Shocked scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hrolf
Vice Président
Vice Président
avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 53

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Sam 30 Jan - 14:15

Sinon, tu as l'option fluo pour les jours de brouillard avec en prime le gyrophare et le stroboscope.... bounce bounce bounce Mais.....avoue qu'ils sont FUN !!!!

_________________
UNE HEURE DE GLOIRE BIEN REMPLIE VAUT LARGEMENT UNE ETERNITE ANONYME !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lhyon
Administrateur Forum
Administrateur Forum
avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 32
Localisation : Allinges

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Sam 30 Jan - 23:25

Attention, les yeux sont du grillage donc à prendre en connaissance de cause. Certains billes de mauvaise qualité vont éclater au lieu de s'aplatir lors du choc et vous risquez d'y perdre un oeil. Ca m'est déjà arrivé dans le stalker.

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrieyaute.pro-forums.fr
Hrolf
Vice Président
Vice Président
avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 53

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Dim 31 Jan - 6:58

Ta prothèse est bien faite : on ne voit pas la différence !!!



Merci pour cette précision mon Lhyon : c'est donc buée avec un masque ou risque potentiel avec un grillage......Rien n'est parfait dans ce bas monde !!! (part en sanglotant!) La smouitchhhhhh

_________________
UNE HEURE DE GLOIRE BIEN REMPLIE VAUT LARGEMENT UNE ETERNITE ANONYME !!!


Dernière édition par Hrolf le Ven 1 Juil - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scipion
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 17
Localisation : Excenvex

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Dim 31 Jan - 14:47

Mais j'avoue qu'ils sont pas mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hrolf
Vice Président
Vice Président
avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 53

MessageSujet: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Jeu 21 Avr - 11:11

J'ouvre ci-dessous une nouvelle rubrique d'info générales liées à notre loisir.
Ces articles sont extraits de la newletter de WELKIT: hormis l'aspect publicitaire de ce site professionnel, je trouve ces articles intéressants  et me permets de vous les faire partager.  


Tiré d'un article publié sur WELKIT ex USMC Pro: rappel toujours utile surtout en ce début de saison d'airsoft !
Ne me remerciez pas : cela me fait plaisir MOUAHAHAHA !!!


10 éléments indispensables à un bivouac réussi

Le Bivouac, comment le préparer ?
Bivouac

Partir sur le terrain, ce n’est pas anodin, cela demande une certaine préparation, tant physique que matériel. Voici donc une petite liste des indispensables à ne pas oublier ou négliger pour bien réussir son bivouac. Evidemment, chacun adapte son matériel en fonction de ses besoins mais cela devrait déjà vous donner une idée.

1) Matériel de couchage

Il existe différentes installations de sommeil en bivouac. Vous avez en effet le choix entre le couchage au sol, avec sac de couchage militaire et tapis de sol, ou couchage en l’air, dans un hamac. A vous de préparer votre itinéraire et d’étudier le terrain afin de déterminer ce qui vous siéra le plus. N’hésitez pas à avoir un sur-sac et / ou une doublure de duvet en cas de coup de froid. Ce sont des éléments léger et facile à ranger mais surtout très efficace et utile sur le terrain. Evidemment, choisissez aussi votre duvet en fonction de la saison et de l’endroit où vous partez. A vous aussi de déterminer si vous devez prendre un matelas gonflable ou non.

2) Abris

Cela va de pair avec le matériel de couchage. Vous aurez forcément besoin d’un endroit pour vous abriter ou pour poser votre équipement sans le salir. Les bâches militaires (parfois appelée basha) offrent de multiples applications en toutes saisons : bâche de sol, tente, hamac et même brancard en cas de pépin. Les tentes peuvent être individuelles ou abriter plusieurs personnes. Comme elles sont très souvent livrées avec un sac de compression, elles sont faciles et légères à transporter, et donc tout à fait indispensable à tout bivouac.

3) Réchaud (énergie)

L’emport d’un réchaud est une question qui divise. Sur ce coup là, il y a vraiment 2 écoles. Pour une randonnée d’une seule journée, ce n’est pas forcément nécessaire. Mais si vous partez plusieurs jours, la question se pose. Ne pas en prendre vous fait gagner du poids et de l’encombrement d’autant qu’il faut également emporter de quoi alimenter le réchaud (combustible) et toute la « popote » nécessaire (casseroles…). Néanmoins, la perspective d’un repas chaud peut être motivante physiquement et réconfortante psychologiquement. Les réchauds modernes allient efficacité et format compact. Certains, comme le Campstove Biolite peuvent mêmes recharger vos appareils électriques via un câble USB ! Si vous désirez partir le plus léger possible, sachez qu’il est également possible d’utiliser un allume-feu. Ce sera plus rustique, plus long, mais ça marche !

4) Lampe

Un élément indispensable pour vous orienter, voir dans l’obscurité mais également vous faire voir ! Nous vous conseillons de partir avec au moins 2 types de lampes : une lampe frontale (comme les Petzl Tactikka) et une lampe torche (comme les Maglite ou Ledwave). Et si possible, avec des rechanges en cas de panne ou de casse. Sans oublier, évidemment, un lot de piles neuves ! Par contre, évitez les piles rechargeables qui ont, certes, l’avantage de pouvoir être utilisées plusieurs fois, mais possèdent une autonomie plus limitée que les piles classiques. Et comme on veut éviter de se retrouver en rade en plein milieu de la forêt… Pensez aussi à prendre un petit sac pour ranger vos piles usagées ainsi que vos autres déchets…un tout petit geste pour la planète.

5) Nécessaire de cuisine

Il semble évident que vous ne pouvez pas tenir dans de bonnes conditions sans un bon repas et les bons ustensiles pour en profiter. Tout d’abord, nous pensons qu’il est préférable d’avoir un quart et une gamelle en métal si vous partez avec un réchaud. En effet, vous pourrez réchauffer votre eau et votre repas directement sur le feu / réchaud, chose impossible avec un gobelet en plastique. Néanmoins, il faut garder à l’esprit que cela impactera le poids de votre sac à dos. C’est donc à vous de déterminer vos besoins. Au niveau des couverts, un large choix vous est proposé. Nous avons un coup de cœur pour les couverts Spork qui sont légers et vous permettent de bénéficier des 3 couverts en un seul objet. Mais il existe des kits en métal qui feront tout autant le job. Et si vous le pouvez, n’hésitez pas à emporter une gourde isotherme pour profiter d’une boisson chaude quand vous le voulez. Pour finir, n’hésitez pas à prendre quelques filtres ou pastilles de purification d’eau.

6) Hygiène

Il est important d’avoir une petite trousse de toilettes sur soi même si ce n’est pas non plus obligatoire. Cela permet de faire un entretien basique, remonte le moral et rafraîchis les idées ! Il existe une multitude de petite trousse ou ensemble de toilettes avec miroir intégré qui vous permettront d’emporter le minimum et ainsi de ne pas vous retrouver démuni. Notez qu’il existe aussi des douches portables solaires qui peuvent réchauffer jusque 15 litres d’eau en quelques heures ! Idéal en été pour se réveiller ou après une longue marche.

7) Matériel médical

Il existe sur le marché des kits complets comprenant tout le nécessaire en cas de blessures légères, incluant en général et au minimum, pansements, ciseaux, lingettes, gants jetables… Leur faible poids et leur encombrement minimum leur permettent d’être emportés partout. De ce fait, il n’y a aucune raison de s’en passer. On n’est jamais trop prudent…

Cool Outils

Pour réparer, fixer, modifier de l’équipement en cours de route. Notre conseil c’est d’avoir sur soi une pince multifonctions comme les Leatherman ou les Gerber. Ces petites pinces vous permettent, entre autres et suivant le modèle, d’avoir à portée de main un tournevis, des ciseaux, une scie, un couteau, un décapsuleur, une lime à bois… En bref, une multitude d’outils qui pourront servir sur le terrain et pour l’installation de votre bivouac. Notez que la pince Leatherman possède aussi un allume -feu !

9) Orientation

Un bivouac se prépare aussi en amont. Pensez à prendre des cartes du terrain, une boussole, un altimètre, et à vous renseigner sur le type de terrain. Il est important de savoir où vous êtes et où vous allez. Si vous avez un GPS, c’est encore mieux. Vous pouvez en profiter pour baliser les points d’eau et ainsi vous ravitailler en route, ce qui vous permettra de limiter votre emport de départ. Si vous prenez des appareils électroniques, pensez aux batteries !

10) Vêtements et matériel

Partir, c’est bien. Mais avez-vous les bonnes chaussures ? Les bons vêtements ? Votre sac à dos est-il assez volumineux ? Il est indispensable de posséder et d’être équipé du matériel adéquat. Pensez donc à emporter de bonnes chaussures mais également de bonnes chaussettes, des vêtements efficace et protecteur, en fonction de la saison, ainsi que du change. L’important est de rester au sec, surtout en hiver. Assurez-vous que votre sac contienne tout ce qu’il vous faut et prenez aussi un peu de temps pour apprendre à organiser votre sac, de manière à ce que le poids soit équitablement réparti. S’il est trop lourd, ou mal organisé, il deviendra un fardeau.

11)

Oui, vous êtes arrivés au 11ème point alors qu’on devait n’en présenter que 10. C’est normal. On a en fait pensé qu’il restait un élément indispensable avant de partir : votre téléphone portable et une batterie de rechange ou un chargeur solaire ! Si vous êtes seuls et mal en point, avoir un téléphone portable vous sera d’une grande aide pour appeler des secours. A l’évidence, il faut aussi apprendre à gérer l’autonomie de votre appareil. Si vous avez traîné sur les réseaux sociaux toute la journée et que vous devez passer un coup de fil à la nuit tombée… Et le plus important : si vous partez seul plusieurs jours, n’oubliez pas de prévenir vos proches !

_________________
UNE HEURE DE GLOIRE BIEN REMPLIE VAUT LARGEMENT UNE ETERNITE ANONYME !!!


Dernière édition par Hrolf le Jeu 28 Avr - 15:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hrolf
Vice Président
Vice Président
avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 53

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Mar 26 Avr - 5:37

Le MultiCam – Histoire et fonctionnement/source WELKIT

Camouflage Multicam
Le Multicam s’est imposé ces dernières années comme étant un camouflage incontournable. Utilisé par pas moins de 38 pays, dont la France, il est présent partout : armées régulières, forces spéciales, forces de l’ordre et contractors, entre autres. Revenons ensemble sur ce jeune camouflage qui a encore de beaux jours devant lui.

Développement et mise en service

L’origine du Multicam est assez récente, et tout commence chez Crye Associates, petite firme de recherche et développement new-yorkaise créée en 2000. Celle-ci remporte l’année suivante un contrat avec l’US Army pour participer au projet « Scorpion », qui était la première phase du programme FCS (Future Combat Systems). Crye avait alors pour mission de revoir complètement l’uniforme et l’équipement  du soldat. Vous l’aurez deviné, la principale innovation de Crye lors de ce programme est sans nul doute le Multicam qui, dans un premier temps, sera officieusement nommé « Scorpion Pattern ». Crye Associates quitte le programme avec le Multicam en poche et crée alors Crye Precision, qui sera en charge de la production/fabrication des produits de la firme.

Le Multicam fait sa première apparition pour des tests sur le terrain, en 2002, avec les premières générations d’équipements Crye Precision, utilisées principalement par les forces spéciales de l’US Army (1er SFOD-Delta). Pourtant, alors que le Multicam est en tête des tests de l’armée, celle-ci lui préfère l’UCP qui deviendra officiellement le camouflage de l’US Army en 2004. Les six années qui suivirent ont permis à Crye Associates d’améliorer leur camouflage et les différents équipements compatibles, prenant une avance considérable par rapport à leurs concurrents. Finalement, en 2010, suite à de nombreuses plaintes des soldats, trouvant l’UCP complètement inefficace sur le terrain, le Multicam est choisi pour équiper tous les opérateurs encore présents en Afghanistan. L’US Army annonce aussi le retrait progressif de l’UCP pour le « Scorpion W2 », descendant direct du «Scorpion Pattern » de Crye Associates.

Comment ça marche ?

Le Multicam se base sur le concept de renforcement de flou, provoqué par une mixité de teintes bien précises. En effet, contrairement à un camouflage classique qui se fond dans l’environnement par la correspondance des couleurs, il profite de la manière dont l’œil humain et le cerveau perçoivent les formes et les couleurs pour que ceux-ci assimilent le porteur à ce qui l’entoure. Une telle conception rend  le camouflage de plus en plus difficile à distinguer au fur et à mesure que la distance augmente, tout en le faisant se fondre dans le paysage environnant. De plus, la plupart du temps, le tissu est traité contre la vision thermique et infrarouge, rendant l’utilisateur indétectable dans certaines conditions.

Crye Associates décide d’élargir sa gamme en 2013 : le Multicam Arid pour les zones désertiques et rocailleuses type Afghanistan, le Multicam Tropic pour la jungle qui se compose souvent d’une végétation dense et qui est relativement peu affectée par les changements climatique, le Multicam Black pour les forces de l’ordre, et enfin le Multicam Alpine pour les zones enneigées. Ceux-ci gardent les mêmes propriétés que le Multicam original mais renforcent son efficacité dans les environnements ciblés.

Impact sur les fabricants

Depuis 2010 le Multicam n’a cessé de se développer sur les théâtres d’opérations du monde entier, et la plupart des fabricants ont dû s’adapter. Ces derniers proposent une variante de leurs produits en Multicam, voire n’utilisent que ce seul coloris. Victime de son succès, le Multicam inspire de nombreux pays à travers le monde et de nombreuses déclinaisons apparaissent. Parfois en collaboration avec Crye Precision comme le MTP britannique, parfois sans licence comme le Suez polonais notamment utilisé par les forces spéciales du GROM. On pourra aussi citer le Pentacamo de Pentagon ou encore le All Terrain Tiger, récemment développé par Tiger Stripes pour l’US Air Force.  Chacune des ces variantes a prouvé son efficacité sur le terrain et il n’est pas non plus rare de voir du Multicam original associé à l’une de ses déclinaisons.

Et en France ?

Dans notre pays, le Multicam et ses variantes ont trouvé quelques utilisateurs parmi les forces spéciales de manière ponctuelle, notamment sur des opérations à l’étranger. Il séduit aussi dans le civil pour des utilisations outdoor comme la chasse ou l’airsoft. Sur Welkit.com nous proposons un large choix de produits en Multicam original à l’image de Blackhawk, Blue Force Gear ou encore Tru-Spec.

_________________
UNE HEURE DE GLOIRE BIEN REMPLIE VAUT LARGEMENT UNE ETERNITE ANONYME !!!


Dernière édition par Hrolf le Ven 1 Juil - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hrolf
Vice Président
Vice Président
avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 53

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Jeu 28 Avr - 12:45

Gourde militaire, poche à eau, réservoir…
Les beaux jours reviennent et la saison des randonneurs et du camping se rapproche.

Au-delà de l’équipement purement matériel nécessaire, il y a un seul et unique élément totalement indispensable et incontournable que chacun doit avoir en sa possession, en tout temps, toutes heures et en n’importe quelle occasion. Cet élément est la base de notre survie : c’est l’eau. Que vous soyez sportif, randonneurs, campeurs, militaires ou survivalistes, vous êtes tout d’abord des êtres humains et l’être humain ne survit pas sans eau. Il semble en effet totalement impensable, irresponsable et impossible d’organiser une sortie sportive, une marche dans la forêt ou n’importe quelle autre activité extérieure sans avoir de l’eau à disposition. La question que l’on se pose aujourd’hui est simple : de l’eau…oui, mais comment ?

Il existe en effet plusieurs façons de transporter de l’eau sur soi.

1) La bonne vieille gourde militaire : faite de différentes matières, formats, capacités et technologies, la gourde existe depuis toujours. Tout le monde en a déjà possédé ou utilisé une ! C’est aujourd’hui le moyen le plus simple et abordable de transporter un liquide. Car oui, contrairement à une bouteille d’eau en plastique, la gourde sera plus résistante (en cas de chute, une bouteille en plastique peut s’éventrer) mais également plus hermétique aux éléments extérieurs (poussières, sables…). De plus, les gourdes isothermes (comme celles de la marque Stanley) vous permettent de conserver, au chaud ou au froid, votre liquide et ce pendant plusieurs heures, là où une bouteille en plastique se réchauffera / refroidira très vite si elle est placée dans un sac à dos par exemple. Il existe aussi des gourdes compressibles (les modèles SoftFlask ou Stash de chez Hydrapack), qui se rétractent au fur et à mesure que vous buvez. Ces produits peuvent plaire aux sportifs en mouvements ou aux militaires et randonneurs qui ont besoin d’économiser de la place dans leur paquetage. En bref, il y en a pour toutes les utilisations et pour tous les budgets !

2) Le réservoir d’hydratation et sa poche : un procédé simple qui permet d’emporter l’eau à la manière d’un sac à dos. Le réservoir d’hydratation permet, en général, d’emporter un volume de liquide plus important qu’une gourde et offre un accès facile au fluide par le biais d’un tube d’hydratation. Le réservoir est placé dans une poche d’hydratation qui vient se poser dans le dos de l’utilisateur. De cette manière, ce dernier peut boire facilement en aspirant à travers le tube. Dans notre activité, il existe 2 types de fixations des poches d’hydratation : soit à la manière d’un sac à dos classique par le biais de sangles, ou par le biais de passants MOLLE si la poche doit être fixée sur un porte-plaque ou un gilet tactique. Certaines marques, comme Source ou Camelback, proposent même des produits offrant les deux types de fixations. La plupart des réservoirs d’hydratation modernes, comme les réservoirs de marque Hydrapack, Camelback, Source ou Blackhawk, tous de qualité militaire, sont traités contre la prolifération des bactéries et des microbes. Ainsi donc le liquide peut être porté, et bu, pendant une longue période et ceci sans aucun risque. Il existe plusieurs tailles et formes de réservoir. Chacun peut donc choisir ce qui lui correspond le plus en fonction de l’activité.

3) Le sac à dos incluant un réservoir d’hydratation : c’est la solution la plus pratique puisqu’elle vous permet d’emporter, en plus de votre matériel, un réservoir d’hydratation déjà intégré à l’intérieur du sac à dos. C’est en général la solution la plus prisée des professionnels militaires mais également des randonneurs ou survivalistes sérieux et possédant du matériel de qualité. C’est une configuration que l’on voit souvent sur des sacs à dos de haut volume comme le Blackhawk Hydrastorm ou le Camelback Motherlode. Dans ces cas-là, le réservoir d’hydratation est livré directement avec le sac à dos. Néanmoins, certains sacs à dos de plus faible volume, comme le Mil-Tec Assault ou le Viper Recon, embarquent un compartiment spécial vous permettant d’y ajouter un réservoir que vous vous procurerez séparément.

Pour finir, n’oubliez pas qu’il est important de boire régulièrement. La quantité d’eau « idéale » à ingérer peut varier en fonction des conditions météo, de l’intensité et de la durée de votre effort. Néanmoins, et que ce soit en hiver ou en été, n’attendez pas d’avoir soif pour boire ! En effet, lorsque vous commencez à ressentir la soif, c’est que le processus de déshydratation est déjà enclenché. Si votre corps est en manque d’eau, vos performances vont en pâtir : vous vous sentirez fatigué, vous aurez des maux de têtes, des contractures musculaires, et en plein soleil, vous risquez l’insolation. N’oubliez pas aussi que vous devez boire plus qu’à l’accoutumée. Si vous avez l’habitude de boire 2 litres d’eau par jour au bureau (donc au repos), vous pensez bien qu’il vous faudra en ingérer plus lors d’une marche ou d’un bivouac, là où votre corps est en plein effort. Donc ne négligez pas les quantités et prenez toujours plus d’eau que ce dont vous avez besoin.

Bonne marche !

_________________
UNE HEURE DE GLOIRE BIEN REMPLIE VAUT LARGEMENT UNE ETERNITE ANONYME !!!


Dernière édition par Hrolf le Lun 30 Mai - 9:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hrolf
Vice Président
Vice Président
avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 53

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Lun 30 Mai - 9:33

Rangers chaussures : l’entretien
Source : Magnum

Une bonne paire de bottes est un investissement, il est donc dans votre intérêt d’appliquer ces quelques conseils d’entretien pour garder votre investissement profitable.

L’ENTRETIEN AU QUOTIDIEN
Le plus important pour garder vos chaussures d’intervention en bon état est d’effectuer un entretien quotidien. Et oui… bien que nettoyer ses chaussures après chaque utilisation puisse paraître ennuyeux ou monotone, dites vous que vos finances vous remercieront pleinement d’avoir quand même pris le temps de le faire.

Après chaque utilisation sur le terrain, de la poussière et des débris s’incrustent souvent dans le cuir, ou dans le matériau composant la chaussure, ce qui l’abîmera et diminuera son « espérance de vie ». La première règle à appliquer est tout simplement d’essuyer vos chaussures à l’aide d’un chiffon. Cette toute petite habitude aura un fort impact sur la durée d’utilisation de vos chaussures.

LE NETTOYAGE

Les griffures et les éraflures sont inévitables, mais ces marques peuvent facilement être estompées. Pour les bottes militaires fabriquées en cuir pleine fleur, prenez une feuille d’essuie-tout ou un petit chiffon imbibé d’une solution hydratante (un savon hydratant pourra faire l’affaire), et d’un geste circulaire nettoyez doucement les parties concernées. Pour enlever la saleté sèche ou de la poussière incrustée, utilisez un brosse prévue à cet effet. Si vous souhaitez retirer des tâches incrustées sur du cuir souple tel que le nubuck ou le daim, utilisez une gomme pour chaussures puis une brosse spéciale nubuck.

Les substances collantes ou graisseuses peuvent paraître impossibles à enlever, mais en réalité il existe une petite astuce qui permet de retirer facilement ces tâches. Placez la botte dans votre congélateur, attendez quelques heures que la chaussure gèle, puis retirer la substance à l’aide d’une petite lime et le tour est joué !

LE STOCKAGE
Bien ranger ses chaussures militaires est tout aussi important que leur entretien. Placez vos bottes dans un endroit qui sera ni trop sec ni trop humide, sachez qu’un lieu légèrement humide est même préférable, car vos bottes retiendront un peu l’humidité et cela évitera donc les craquelures.

Les petits conseils pour bien entretenir ses chaussures :

Imperméabilisez vos bottes si l’eau ne coule pas sur la surface du cuir lorsqu’il pleut.
Appliquez régulièrement une substance nourrissante sur le cuir pour éviter les craquelures (graisse pour botte).
Pour retirer le sel des routes, appliquez une solution au vinaigre.
Essuyez la poussière et la saleté après chaque utilisation.
Ne jamais sécher ses bottes en cuir à l’aide d’un sèche cheveux ou d’un radiateur.
Retirer les semelles internes et les lacets pour sécher les chaussures.
Essayez toujours vos chaussures avant de les prendre pour le terrain.
Stockez vos chaussures d’intervention dans un environnement légèrement humide pour éviter les craquelures.

_________________
UNE HEURE DE GLOIRE BIEN REMPLIE VAUT LARGEMENT UNE ETERNITE ANONYME !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hrolf
Vice Président
Vice Président
avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 53

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Ven 1 Juil - 9:03



Ration de survie TARTIFLETTE....énorme !!!!!

Sinon et c'est le but de ce post, gros choix de nourriture de survie chez WELKIT, ceci pour nos amateurs d'OP sur 48h et pour votre aimable information.

_________________
UNE HEURE DE GLOIRE BIEN REMPLIE VAUT LARGEMENT UNE ETERNITE ANONYME !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vyrüs
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 02/04/2016
Localisation : Allinges

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Ven 1 Juil - 18:33

A la dure, tu te nourris de racines et d'eau croupie! Very Happy
"Alors, j’ouvre un œil, je rampe, mangeant la neige, léchant l’eau croupie… et mes ennemis tressaillent, car à me voir boire, ils comprennent que je suis de retour."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hrolf
Vice Président
Vice Président
avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 53

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Dim 3 Juil - 8:24

Houla mon VYRÜS: ça sent le mystique bushido..... lol!
Une poignée de riz moisi et c'est la teuf !!!!
WAZAAAAAAAAAAAH !!!!

_________________
UNE HEURE DE GLOIRE BIEN REMPLIE VAUT LARGEMENT UNE ETERNITE ANONYME !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vyrüs
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 02/04/2016
Localisation : Allinges

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Dim 3 Juil - 8:28

Pour le coup, c'est une citation de Méléagant de Kaamelott, mais ça se prête parfaitement à l'esprit du Bushido ou la voie du samouraï Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hrolf
Vice Président
Vice Président
avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 53

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Dim 3 Juil - 10:17

Elégant !!!!
Je n'aurai qu'un mot :

BANZAI !!!!


Et...pour la tartiflette de survie... ??? Mouahahaha !!!

_________________
UNE HEURE DE GLOIRE BIEN REMPLIE VAUT LARGEMENT UNE ETERNITE ANONYME !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vyrüs
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 02/04/2016
Localisation : Allinges

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Dim 3 Juil - 10:20

Je préfère les nouilles japonaises (plus digeste Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hrolf
Vice Président
Vice Président
avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 53

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Mar 5 Juil - 11:43

Explications sur le procédé de lyophilisation. Mais, au fait, savez-vous ce qu’est vraiment la lyophilisation ? Penchons-nous ensemble sur ce procédé qui fait de nos jours le bonheur gustatif des militaires, randonneurs et campeurs.

Ration de survie lyophilisée

La lyophilisation fait partie des méthodes de déshydratation et est utilisée notamment pour la conservation des aliments. On raconte que les premières formes de lyophilisation datent du 13ème siècle, utilisées notamment par les Indiens des Andes qui utilisaient un procédé similaire pour conserver leurs différentes variétés de pommes de terre. Le procédé industriel moderne se base sur le même principe, mais a été évidemment amélioré afin d’en optimiser la vitesse de processus et la qualité de conservation des aliments.

Le principe de base est relativement simple : c’est un procédé qui consiste à retirer l’eau de l’aliment afin d’améliorer sa conservation et de le rendre donc stable à température ambiante. La lyophilisation est constituée en trois étapes :

1) La congélation : il faut que les aliments soient congelés à une température d’au moins -20 °C pour que toute l’eau qu’ils contiennent soit transformée en glace.

2) La dessiccation primaire (ou sublimation) : la deuxième étape permet au liquide en état solide de passer en état gazeux. La glace devient donc vapeur et est récupérée.

3) La dessiccation secondaire (ou séchage final) : une fois toute la glace sublimée, les aliments sont séchés pendant une période pouvant aller de 2 à 6 heures. A la fin, le produit ne contient qu’entre 2 et 6% d’eau, ce qui est extrêmement faible.

Les aliments lyophilisés ont plusieurs avantages : ils peuvent être réhydratés très facilement avec de l’eau froide ou chaude grâce à leur texture poreuse, et reprendront en même temps quasiment le goût, l’odeur, la couleur, l’aspect et la consistance qu’ils avaient à l’origine. De plus, les aliments lyophilisés peuvent être conservés plusieurs années et, grâce à l’emballage sous vide, ils conserveront leurs vitamines. Ils peuvent aussi être stockés pratiquement n’importe où, sans besoin de réfrigération (mais toujours sous vide). Leur faible encombrement, et faible poids, rend leur transport aisé et c’est donc une très bonne option pour les militaires, campeurs ou randonneurs.

Le principal inconvénient de la lyophilisation est son coût. Un lyophilisateur n’est pas donné et consomme une quantité conséquente d’énergie et de ce fait, il n’est pas possible de faire une lyophilisation « maison ». C’est aussi pour cela que vous trouverez des aliments lyophilisés de tailles relativement modestes : un gros morceau prendrait beaucoup trop de temps à sécher et reviendrait donc très cher ! Néanmoins, c’est aujourd’hui un procédé fiable et une des meilleures méthodes de séchage.

Le plus étonnant, c’est que vous avez déjà forcément consommé des aliments lyophilisés. Le café soluble, ou les nouilles chinoises à réchauffer soi-même avec de l’eau bouillante sont des aliments lyophilisés.


_________________
UNE HEURE DE GLOIRE BIEN REMPLIE VAUT LARGEMENT UNE ETERNITE ANONYME !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vyrüs
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 02/04/2016
Localisation : Allinges

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Mar 5 Juil - 15:29

Merci de nous apporter un peu de lumière! Very Happy T'es un peu le Prométhée du Airsoft (en espérant que tu ne finisse pas comme lui) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hrolf
Vice Président
Vice Président
avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 53

MessageSujet: Camo WOODLAND.   Lun 10 Oct - 9:37

EQUIPEMENT MILITAIRE/source WELKIT

Le Woodland – Papi fait de la résistance
Camouflage Woodland
Le M81, ou tout simplement Woodland, est l’un des camouflages les plus vieux et les plus connus. Absolument incontournable, le Woodland est, encore aujourd’hui, présent sur les théâtres d’opérations (Syrie notamment), et il est utilisé par de nombreuses unités à travers le monde. La dernière fois je vous parlais du Multicam, symbole du camouflage moderne et surexploité, voyons maintenant ensemble ce que ce vieux papi de Woodland a encore à nous offrir malgré toutes ces années.

Origine

Les origines du Woodland remontent en 1948 avec la création du camouflage ERDL Pattern, qui tire son nom de ses créateurs : Engineer Research and Development Laboratories. Ce laboratoire, aujourd’hui disparu, faisait partie intégrante de l’US Army et avait pour objectif de développer un camouflage inédit après la seconde Guerre Mondiale. Pour l’anecdote, c’est aussi le premier laboratoire américain à avoir étudié les systèmes de vision nocturne dans les années 50. L’ERDL voit donc le jour la même année (1948) mais ne sera utilisé sur le terrain qu’approximativement 20 ans plus tard, pendant la guerre du Vietnam. Il sera dans un premier temps utilisé par les forces spéciales et les unités d’élite en 1968 pour ensuite être majoritairement utilisé par les forces en présence à cette époque, et notamment les Marines (USMC). Après le retrait des troupes américaines du Vietnam, la production de l’ERDL est complètement stoppée dans l’attente d’un nouveau projet. C’est finalement en 1981 que voit le jour le M81 Woodland, une version largement améliorée et beaucoup plus moderne pour l’époque. L’ERDL disparait des radars petit à petit et sera vu pour la dernière fois en opération lors de l’invasion de la Grenade en 1983 pendant la Guerre Froide.

De 1981 à nos jours

A sa sortie le Woodland fait l’unanimité : c’est un camouflage moderne, bien pensé et surtout peu coûteux à fabriquer. Le département de la Défense décide donc d’étendre son utilisation à toutes les forces armées américaine (l’USMC, la NAVY, l’US ARMY et l’US AIR FORCE). Pendant 20 ans, le Woodland est absolument partout sur les théâtres d’opérations américains (guerre du Golfe, Somalie, Yougoslavie) et, malgré l’apparition d’autres camouflages (Desert 3 Tons, Marpat Woodland / Desert), il faudra attendre le début de la guerre d’Afghanistan et d’Irak pour que celui-ci soit remplacé par l’UCP (Universal Camouflage Pattern), grand gagnant controversé des tests de l’US Army pour équiper les troupes au sol. Bien que le Woodland ait été remplacé massivement, il fut conservé une niche d’irréductibles utilisateurs parmi les forces spéciales US pendant toute la durée du conflit, les Navy Seals ou le Marsoc notamment. Depuis 2011 le Woodland a connu un regain d’intérêt considérable et prouve que ce sont souvent dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleures soupes !

Fonctionnement et inspiration

Le Woodland est tout simplement une version élargie de l’ERDL avec quelques ajustements. Par exemple, certaines taches ont été redessinées, pour devenir moins régulières. L’élargissement du motif a eu aussi pour effet de le rendre plus difficile à percevoir sur une grande distance mais, à l’inverse, l’a rendu complètement inefficace à courte distance. Le Woodland reste un camouflage type Végétal, et est donc particulièrement efficace dans des espaces forestiers où il peut facilement se confondre avec le décor. Dans une vidéo, le youtuber Brent nous montre l’efficacité du Woodland dans une forêt type européenne, effet garanti :



Le Woodland est aussi l’un des camouflages les plus dupliqués et / ou modifiés au monde ! On décompte 18 pays pour une quarantaine de variantes, les plus connus étant le DPM Woodland pour l’Angleterre et… le Centre Europe pour la France !

Popularité et utilisateurs

En 2011 le Woodland grimpe en popularité grâce aux nouvelles campagnes de pub du MARSOC (United States Marine Corps Forces Special Operations Command) où l’on voit de nombreux opérateurs de l’unité dans de tout nouveaux uniformes en Woodland fabriqué par Crye Precision. Dans les années qui suivirent, de nombreux fabricants, comme HSGI, B5 Systems ou encore Ronin Tactics, contribuent aussi à moderniser le camouflage et élargissent leurs gammes avec des produits en Woodland. Le Woodland est donc majoritairement utilisé par le MARSOC aujourd’hui mais aussi occasionnellement par les SOF (Special Operation Forces). L’armée afghane est aussi un grand utilisateur du Woodland, les Etats-Unis ayant offert une grande quantité de leur stock inutilisé depuis des années.

Le Woodland s’inscrit donc comme un camouflage qui traverse le temps, fort de sa popularité plus que de son efficacité sur le terrain. Les nostalgiques diront qu’il est incontestablement le camouflage symbolisant l’armée américaine et que rien ne vaut l’uniformisation du bariolage pour tous. En France, il nous semble normal d’avoir un seul camouflage, et peu de personnes remettront en question cette logique. Aux Etats-Unis, où le budget Recherche & Développement est le plus élevé au monde, un nouveau camouflage est présenté au public tous les ans, et peu d’entre eux réussissent à marquer véritablement les esprits. Les concepteurs de l’ERDL peuvent donc se féliciter d’avoir créé un camouflage capable de marquer autant les esprits, d’autant plus que beaucoup de gens connaissent le motif, sans savoir véritablement ce que c’est vraiment…

Quelle utilisation pour la France ?

En France l’utilisation militaire du Woodland n’a pas vraiment lieu d’être, du fait que nous avons déjà le Centre Europe, parfait pour nos paysages. Cependant si vous êtes libre du choix de votre tenue, il pourra tout à fait convenir dans la majorité des zones forestières. Il sera aussi parfait pour une utilisation Airsoft, si l’envie vous prend de reconstituer une tenue des Marines ou bien de l’US Army pre-2010.

Sur Welkit.com vous trouverez par exemple l’ensemble ACU (Army Combat Uniform), évolution post-2010 du BDU (Battle Dress Uniform) chez Tru-Spec, réputé pour son tissu Woodland de très bonne qualité. Les marques Mil-Tec et Rothco proposent aussi une large gamme de produits en Woodland, à l’image du mythique Poncho US, utilisé pendant la guerre du Vietnam par les unités spéciales !


_________________
UNE HEURE DE GLOIRE BIEN REMPLIE VAUT LARGEMENT UNE ETERNITE ANONYME !!!


Dernière édition par Hrolf le Lun 10 Oct - 13:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROCCO
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 42
Localisation : excenevex

MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   Lun 10 Oct - 11:27

Merci pour l actu!!!!!! Bise vieille fripouille en espérant que tu aille mieux!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bivouac/Camo/OUTDOOR   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bivouac/Camo/OUTDOOR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bivouac
» salopette camo MAX4 neuve
» Clip DC OUTDOOR
» Demande pour une étape ou un bivouac
» Bivouac sur l'ile de Ré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Section Publique :: La Taverne Publique-
Sauter vers: